ABOLITION DES FRAIS DE RETARD À LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE SAINT-PAUL

La Municipalité de Saint-Paul est heureuse d’annoncer qu’elle s’est jointe au mouvement international « Fine Free Library » en abolissant les frais de retard à la bibliothèque. Ce mouvement vise à favoriser l’accès à la culture et à la littérature pour tous. Au Québec, près de 25% des bibliothèques publiques ont déjà aboli leurs frais de retard et le mouvement ne cesse de prendre de l’ampleur depuis 2019.

« Les expériences vécues dans les bibliothèques ayant aboli les frais de retard indiquent non seulement une hausse des abonnements, un nombre accru des visites en bibliothèque, davantage d’emprunts de la part des abonnés, mais aussi un retour plus important des documents en retard par les usagers qui craignaient devoir payer une amende. Au final, autant les abonnés que la Municipalité y gagne. » affirme la coordonnatrice de la bibliothèque.     

Parce que la bibliothèque est un service municipal et que les livres appartiennent aux citoyens Paulois, le respect de la date de retour demeure primordial pour s’assurer que les livres redeviennent accessibles pour les autres citoyens.  Afin de favoriser le retour des livres, les abonnés recevront un courriel de courtoisie leur rappelant l’échéance de leur prêt. Un abonné se verra priver du droit d’emprunter à nouveau tant qu’un retard sera inscrit à son dossier. Toutefois, même si les frais de retard sont abolis, les frais exigés pour les documents endommagés ou perdus sont maintenus.

L’abolition des frais de retard est appuyée par l’Association des bibliothèques publiques du Québec. Pour en apprendre davantage sur ce mouvement, consultez le site https://abpq.ca